La Sologne et son passé 81
tome 41 - 2019. N° 4
samedi 28 décembre 2019

La Sologne et son passé n° 81

Cher(e)s ami(e)s lecteurs-lectrices

C’est compliqué l’écriture inclusive. Ne vous inquiétez pas, les trois articles qui composent ce numéro 80, dernier de l’année 2019, resteront dans la tradition.

Pour commencer, Eric Millet, signature bien connue et vice-président du GRAHS, nous conduit au travers de divers exemples, à la recherche des origines du « Niais de Sologne », dans la littérature et le théâtre du XIVe au XIXe siècle. Il nous confirme que si le Solognot ne l’est certes pas, il sait, en se faisant « passer pour », subrepticement jouer de ruses en sa faveur. Courteline lui-même vous le résume fort à propos…

Marie-Thérèse Notter, membre du GRAHS et autre plume régulière, nous transporte à nouveau au château des Pins à Soings-en-Sologne (voir La Sologne et son passé 62). Elle fait revivre au cœur de ce domaine, l’histoire rocambolesque de la famille de La Chesnays au XVIIe siècle. Entre rapt, procès, agression et autres péripéties, à n’en pas douter, les relations familiales sont plutôt tumultueuses.
A noter que l’écriture audacieuse, mêlant des citations à des textes modernes contribue largement à nous replonger dans l’atmosphère du XVIIème siècle. Cet article est largement illustré de documents manuscrits d’époque et de figures représentant le château et situant ses dépendances.

Pour conclure ce bulletin, Bernard Heude, président du GRAHS, nous entraîne au XIXe siècle, époque à laquelle des hommes de médecine ont tenté de comprendre et de combattre un mal bien étrange et très solognot, lié aux marécages, alors dénommé « les fièvres intermittentes ». Grâce aux thèses médicales qu’ils ont laissées, l’auteur évoque la quête qu’ont livré de jeunes médecins, tentant de comprendre les causes et de traiter cette maladie qui a fait longtemps la triste renommée de notre région : le paludisme.
Bon nombre de savants se sont penchés sur ce sujet, l’éradication est-elle le fruit de la médecine ou d’une concordance de faits naturels plus aléatoires… A vous d’en juger !

Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Marie-Dominique Augustin, Claudine Petat et Chantal Pousse

La Sologne et son passé n° 81

Sommaire :

- Eric MILLET
Le Solognot, un niais de longue date ?
p. 1-4

- Marie-Thérèse NOTTER
La famille de La Chesnays
et la seigneurie des Pins au XVIIe siècle
Soings-en-Sologne (Loir-et-Cher)
p. 5-26

- Bernard HEUDE
Jeunes médecins de Sologne
de la deuxième moitié du XIXe siècle
face au paludisme
p. 27-64

La Sologne et son passé 81

Format A4, 64 pages, nombreuses illustrations couleurs et n&b.

prix : 12 € (franco de port pour la France)
Si vous souhaitez commander, cliquez sur :
- bon de commande (PDF).
- bon de commande simplifié.
Faites des économies : abonnez-vous :
Disponible avec l’abonnement 2019 : Bulletin d’adhésion abonnement 2019
- Rejoignez le GRAHS