La Sologne et son passé 74
tome 40 - 2018. N° 1
mardi 10 juillet 2018

Chères lectrices, chers lecteurs,

Ce bulletin du GRAHS, le premier de l’abonnement 2018 est composé
de 3 articles très différents :

Le premier porte sur la révocation d’un maire sous la Troisième République. Christian Poitou nous plonge dans cette république qui succède au Second Empire, avec l’affrontement des royalistes et des républicains lors des élections. Les législatives de 1885 en Loir-et-Cher voient les royalistes en liste unie affronter les républicains qui se présentent en ordre dispersé lors du premier tour. Pour s’assurer de la victoire de son camp, tous les moyens semblent bons. Ainsi, le maire de La Ferté-Saint-Cyr, le marquis de Durfort, qui soutient naturellement le camp royaliste, use d’un stratagème qui n’est pas du goût d’un électeur. Celui-ci porte plainte auprès du préfet. L’affaire montera à la présidence de la République et le maire sera, fait relativement rare, révoqué de sa fonction. Une page de notre histoire et de l’apprentissage de la démocratie dans une étude surprenante et parfaitement documentée.

L’article suivant a pour base une liasse de 26 lettres envoyées à sa famille par un jeune Solognot de Brinon-sur-Sauldre, Jules Denis, engagé volontaire dans l’armée en 1900. Le jeune soldat y fait part de ses expériences et de ses états d’âme. Les auteurs, Bernard Foix et Christian Poitou, livrent le parcours militaire de ce modeste Solognot à la découverte du monde. De la caserne de Quimper, où il s’étonne du climat de la Bretagne et du comportement de ses habitants, à l’Afrique du Nord, le dépaysement est complet pour le jeune homme. Ses lettres sont touchantes mais ses espoirs virent malheureusement à une grande désillusion. Son engagement le conduit en Tunisie dans l’un des Bat’ Af où le découragement le submerge. Loin de chez lui, gravement malade, il meurt de la fièvre typhoïde. Il nous laisse ses courriers et ses dessins comme témoignage de son court passage sur terre.

Pour sourire un peu et tout en restant sérieux, ce bulletin se termine
par la deuxième partie de l’étude sur le parler ancien concernant les animaux de la ferme en les replaçant dans un cadre ethnologique et historique quand il le faut. Après les poules, canards, oies, dindons, lapins et chèvres (La Sologne et son passé 72), voilà les expressions et le vocabulaire liés aux chiens et aux chats. Si ces animaux sont toujours présents dans nos foyers, ils avaient autrefois, dans la Sologne d’avant 1960, une fonction bien différente de celle de nos animaux de compagnie d’aujourd’hui. Il faut donc se replacer dans ce monde rural traditionnel, où l’homme vit au milieu de ses bêtes avec chacune leur utilité. La proximité des hommes avec leurs chiens et leurs chats donne des expressions, certaines crues, mais révélatrices de l’esprit malicieux du Solognot. Nombre de pratiques, qui nous paraissent surprenantes, doivent
être replacées dans le contexte de la vie difficile des humains, où la place de l’animal peut être rude, ce qui n’empêche pas une certaine affection. Bernard Heude, fait part ici d’une partie de sa collecte, associant ses deux passions, les animaux et la Sologne. Ce travail commencé en 1965 s’est enrichi de quelques collaborations dans l’esprit du GRAHS. Les plus anciens retrouveront ces formules qu’ils sont les derniers à employer de nos jours, et les plus jeunes souriront sans doute à la lecture de quelques lestes expressions de ce langage solognot savoureux et imagé.

Comme à notre habitude, nous vous souhaitons une bonne lecture.

Frédéric Auger et Bernard Heude

La Sologne et son passé n° 74

Sommaire :

- Christian POITOU}
Un épisode de la lutte entre royalistes et républicains
sous la Troisième République en Sologne
La révocation du maire de La Ferté-Saint-Cyr (Loir-et-Cher) en 1885
p. 1-18

- Bernard FOIX et Christian POITOU
Découvertes et impressions d’un jeune Solognot militaire de 1900 à 1902,
Jules Alphonse DENIS,
de Brinon-sur-Sauldre (Cher)
p. 19-46

- Bernard HEUDE
Sauvegarde du parler de Sologne
Les animaux domestiques dans la ruralité traditionnelle
(fin XIXe siècle -années 1990)
Deuxième partie : les chiens et les chats
p. 47-64

La Sologne et son passé 74

Format A4, 64 pages, nombreuses illustrations couleurs et n&b.

prix : 12 € (franco de port pour la France)
Si vous souhaitez commander, cliquez sur :
- bon de commande (PDF).
- bon de commande simplifié.
Faites des économies : abonnez-vous :
Disponible avec l’abonnement 2018 : Bulletin d’adhésion abonnement 2018