La Sologne et son passé 69
tome 38 - 2016. N° 4
jeudi 13 juillet 2017

La Sologne et son passé n° 69

Chères lectrices, chers lecteurs,

Comme à son habitude, votre bulletin du GRAHS aborde des sujets inédits sur le passé de notre région. Par sa composition, il affirme notre ligne éditoriale et notre volonté de réunir des auteurs de différents univers.
Ainsi, vous pourrez lire les articles d’une médiéviste faisant référence parmi ses pairs, d’une jeune historienne de l’Art, passionnée par la Sologne et la brique, d’un historien spécialiste en généalogie, ainsi que le travail d’une équipe dans le domaine ethnologique.
Dans le premier article, l’étude sur des écoles de deux villages à la fin du Moyen Age est d’autant plus intéressante que, d’une façon générale, les établissements scolaires ruraux n’ont laissé que très peu de documents dans les archives. Il faut un conflit ou des mécontentements pour que quelques textes les révèlent. Grâce à sa connaissance de cette période et à ses qualités de paléographe, Mme Isabelle Guérin-Brot, médiéviste et rédactrice régulière de notre bulletin, nous fait découvrir ce sujet inédit d’écoles rurales en Sologne.
Le deuxième article est le fruit du travail d’une nouvelle signature du GRAHS, Lauranne Stainier, historienne de l’Art. Spécialiste de l’architecture de brique avant 1800, elle avait su nous captiver lors de la conférence organisée par le GRAHS en octobre 2016. Elle revient ici sur la construction du château de Blancafort dans un travail très documenté. Nous lui souhaitons la bienvenue au sein du GRAHS et nous espérons avoir de nouveau le plaisir de la lire.
Nous devons le troisième article à Laurent Leroy, signature maintenant bien connue du GRAHS, historien et généalogiste. Il nous convie aux limites Sologne-Berry, au village de Saint-Loup où la famille Bénard possédait le château et la terre de Sauveterre. Au travers de l’histoire familiale, l’auteur aborde la constitution patrimoniale d’un grand domaine, avec des propriétés en pleine Sologne, et ensuite son morcellement.
Les deux derniers articles reviennent, avec un éclairage nouveau, sur les travaux agricoles, en l’occurrence de fauchage et de battage faisant suite à un article déjà paru dans La Sologne et son passé 65. Grâce à des témoignages et des documents photographiques privés, Frédéric Auger, Bernard Foix et Bernard Heude évoquent la Sologne rurale traditionnelle du milieu du XXème siècle à Brinon-sur-Sauldre. Il était grand temps d’effectuer cette collecte ethnologique sur cette période relativement récente, et pourtant bien révolue. Elle est déjà de l’histoire pour les jeunes générations.

Comme à notre habitude, nous vous souhaitons une bonne lecture.

Frédéric Auger et Bernard Heude

La Sologne et son passé n° 69

Sommaire :

- Isabelle GUÉRIN-BROT
Deux écoles paroissiales en Sologne au XVe siècle :
à Selles-Saint-Denis (Loir-et-Cher) et à La Chapelle-d’Angillon (Cher)
p. 1- 6

- Lauranne STAINIER
Nouveaux éléments sur le château de Blancafort (Cher) XVe-XIXe siècles
p. 7-16

- Laurent LEROY
Une terre et des hommes :
les Bénard de Saint-Loup etla baronnie de Sauveterre
au XIXe siècle (Loir-et-Cher)
p. 17-44

- Bernard FOIX et Bernard HEUDE
Trente-six années de battage (1932-1967) en Sologne,
à Brinon-sur-Sauldre (Cher)
p. 45-56

- Frédéric AUGER et Bernard FOIX
Moissonnage et battage au milieu du XXe siècle,
porte-folio et témoignages à Brinon-sur-Sauldre (Cher)
p. 57-64

La Sologne et son passé 69

Format A4, 64 pages, nombreuses illustrations couleurs et n&b.

prix : 12 € (franco de port pour la France)
Si vous souhaitez commander, cliquez sur :
- bon de commande (PDF).
- bon de commande simplifié.