Bulletin du Groupe de Recherches Archéologiques et Historiques de Sologne
La Sologne et son passé 51
tome 34 - 2012. N° 2
mercredi 27 juin 2012

La Sologne et son passé n° 51

Chères lectrices, chers lecteurs,

Avec les beaux jours, arrive le deuxième bulletin du GRAHS de l’année 2012. Il est composé de trois articles richement illustrés et variés, tant au niveau des sujets que des périodes abordés :

- En premier lieu, vous vous plongerez dans la lecture, toujours passionnante, d’un écrit de Christian Poitou, notre vice-président, historien de la Sologne qu’il n’est plus utile de présenter. Son article, « Seigneurs et dames de Vouzon-Lamotte du XIIIe au XVIIIe siècle », nous livre la succession de ces grands noms de la noblesse dont le pouvoir et les biens s’étendaient bien au-delà de « Vouzon, la Mothe et Cansle ». Les lecteurs de son dernier ouvrage, « En Sologne sous l’Ancien Régime. Vouzon et Lamotte de 1500 à 1790 », trouverons dans cet article les données sur les XIIIe et XIVe siècles et un complément sur les siècles suivants avec une riche iconographie.

Dans le cadre de la « Saison culturelle 2012 de Lamotte-Beuvron », et le « Cycle de conférences-débats sur l’histoire et le patrimoine Solognot » présenté par le GRAHS :
Christian Poitou présentera, en lien direct avec cet article, une conférence :
« Les seigneurs de Vouzon-Lamotte »
Du XIVe au XVIIIe siècle, la seigneurie de Vouzon-Lamotte fut la propriété de puissants personnages occupant de hautes fonctions, et tous familiers du roi. Mais qui étaient au juste les ducs de Ventadour, de Duras, de Gramont, et quels pouvaient être leurs rapports avec leur vaste domaine et sa population ?
Mardi 3 juillet 2012, 20 h 30 au Cinéma de Lamotte-Beuvron,
1 h 15 environ, entrée : 3 €.
Venez nombreux et parlez-en autour de vous.

- L’article suivant, « Les vignobles de Cheverny et de Cour-Cheverny », est l’œuvre d’une nouvelle signature du GRAHS, Christophe Vitré, que nous avons plaisir à publier. Son approche historique, dans le cadre d’un master 2 de géographie, insiste plus particulièrement sur les dernières décennies, jusqu’à l’obtention de l’AOC et la tentative de certains vignerons de se démarquer de l’image du château. Sa lecture a de quoi satisfaire les amateurs d’histoire et de bons vins solognots.

- Les dernières pages de ce bulletin sont occupées par l’article intitulé « Un malaxeur d’argile, mu par un cheval, à la tuilerie de la Bardellière à Souesmes (L-et-C), au début du XXe siècle ». Il est un avant-goût du hors-série « Les briqueteries-tuileries de Sologne » (à paraître cet été 2012), préparé par une équipe du GRAHS à laquelle les auteurs, Frédéric Auger et Joël Lépine, ont largement participé.

Nous vous souhaitons une bonne lecture de « La Sologne et son passé 51 » et, comme toujours, attendons vos réactions, témoignages et contributions.

La Sologne et son passé 51

Frédéric Auger et Bernard Heude

La Sologne et son passé n° 51

Sommaire :

- Christian Poitou :
Seigneurs et dames de Vouzon et Lamotte
du XIIIe au XVIIIe siècle.
p. 1-30

- Christophe Vitré :
Les vignobles de Cheverny et de Cour-Cheverny
p. 31-36

- Frédéric Auger et Joël Lépine :
Un malaxeur d’argile, mu par un cheval, à la tuilerie
de la Bardelière à Souesmes(L.-et-C.) au début du XXe siècle.
p. 37-40

La Sologne et son passé 51

Format A4, 40 pages, nombreuses illustrations couleurs.

prix : 12 € (franco de port pour la France)
Si vous souhaitez commander, cliquez sur :
- bon de commande (PDF).
- bon de commande simplifié.